Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Voir ce communiqué en NL EN FR

BELNET développe les services de protection informatique

Le Computer Emergency Response Team (CERT) de BELNET a obtenu l'agrément en tant que membre à part entière de FIRST (Forum for Incident Response and Security Teams). FIRST est un accord de collaboration mondial entre des centres d'expertise qui préviennent et résolvent les problèmes de protection sur l'Internet. Le CERT est spécialisé dans la protection de réseau et fait partie de l'institution publique BELNET.

Grâce à cette affiliation, le CERT dispose plus rapidement d'un nombre accru d'informations confidentielles sur les problèmes de protection, ce qui permet à BELNET d'assurer un meilleur service à ses clients.

Mais il n'y a pas que les clients qui tirent profit de l'affiliation à FIRST. Le CERT enrichit les données de FIRST avec des recommandations, qu'il publie plusieurs fois par jour sur son site web et dans son bulletin d'information hebdomadaire auquel tout le monde peut s'inscrire. Les informations techniques du CERT sont essentiellement destinées aux gestionnaires de réseau et de système.

Concertation internationale
En tant que membre de FIRST, le CERT échange des connaissances, des expériences, des aptitudes, des méthodes, des directives et des procédures avec 170 teams accrédités qui s'occupent de la protection du réseau et de l'informatique dans des entreprises, des pouvoirs publics, des universités ou des bases militaires et ce, partout dans le monde.

BELNET reçoit désormais des communiqués codés et extrêmement fiables sur les incidents, fuites, points faibles, menaces, cibles, tendances et patches qui, via d'autres sources, ne sont bien souvent connus que plus tard. Du coup, le CERT peut prévenir et résoudre plus vite des problèmes fréquents, comme le phishing (sites de copie qui essaient de se procurer des données personnelles), les botnets (ou «réseaux zombies» d'ordinateurs infectés qui mènent des attaques de manière autonome), les virus et les vers. En sa qualité de membre, le CERT a également accès à la partie non-public du site web de FIRST.

Outre la concertation ad hoc et informelle, une réunion formelle est organisée avec les autres membres quatre fois par an. Et une fois par an, FIRST organise une conférence au cours de laquelle sont définies les grandes lignes de la politique future. Enfin, chaque année, trois réunions techniques permettent aux membres de débattre des thèmes brûlants dans le domaine de la protection.

Un gain de temps pouvant aller jusqu'à deux mois
Les candidats à l'affiliation doivent démontrer leur valeur ajoutée avant de pouvoir accéder à l'accord de collaboration international. Au cours de la procédure d'affiliation à FIRST, le BELNET CERT a réussi à passer avec succès les neuf étapes requises en l'espace de quelques mois. Deux membres existants --le réseau de recherche néerlandais Surfnet et le CERT slovène-- ont proposé la candidature du BELNET CERT et se sont portés garants après examen du dossier. L'audit prévoyait notamment une analyse du fonctionnement de l'équipe chargée de la protection ainsi que du soutien dont elle bénéficie de la part de la direction.

«Cet été, le CERT souffle ses deux bougies», déclare Pierre Bruyère, directeur général de BELNET. «Dès le départ, nous avons eu l'intention de devenir membre de FIRST. La protection devient de plus en plus importante et ici aussi, le temps est un facteur crucial car il faut éviter de se retrouver systématiquement avec une longueur de retard sur les faits. Via FIRST, nous savons davantage de choses et nous réalisons un gain de temps d'un à deux mois. C'est souvent le laps de temps qui s'écoule entre le désamorçage d'une catastrophe et le constat des dégâts après que la catastrophe s'est produite.»

Plus d'infos sur http://cert.belnet.be et http://www.first.org.

À propos de BELNET - «Le réseau de la connaissance»
L'institution publique BELNET fournit un accès Internet à très haut débit aux établissements d'enseignement, centres de recherche et services publics de Belgique. Plus de 550 000 utilisateurs finaux se servent de bandes passantes allant jusqu'à 2,5 gigabits par seconde, ce qui correspond à un débit mille fois plus rapide que l'accès Internet pour les consommateurs. En ce qui concerne les références, citons toutes les universités et la plupart des hautes écoles belges, le réseau informatique des Services Publics Fédéraux (FedMAN), toutes les institutions scientifiques fédérales, les principaux centres de recherche publics et toutes sortes d'administrations publiques. BELNET offre un accès Internet de qualité assorti d'un contrôle de la sécurité via le CERT (Computer Emergency Response Team) ainsi qu'une connexion directe avec des réseaux de recherche mondiaux, parmi lesquels Internet2 aux États-Unis et Géant en Europe. Pionnier de l'Internet, BELNET a vu le jour en 1993, à l'initiative de la Politique scientifique fédérale, dont il constitue un service autonome. Le réseau promeut la recherche, la formation et la collaboration scientifique.
Informations supplémentaires sur http://www.belnet.be et http://cert.belnet.be

BELNET
Veerle Custers, responsable communication externe
Rue de la Science 4, B-1000 Bruxelles
T: +32 (0)2 790 33 33
E: veerle.custers@belnet.be

Contact presse:
Quadrant Communications
Bart Inslegers
Franklin Rooseveltlaan 348, B-9000 Gent
T: +32 (0)9 265 0258
M: +32 (0)472 480 186
E: bart@quadrantcommunications.be
Voir aussi http://www.quadrantcommunications.be/downloads/belnet

Documents associés:


Belnet
Veerle Custers